2009

FESTIVAL TRANSAMÉRIQUES — 3E ÉDITION

/Dance/Songs

Public Recordings (TORONTO)

/Dance/Songs

Trois micros, une musique électronique percussive, l’image projetée en fond de scène de deux hommes et une femme traversant les coulisses avant de déboucher sur le plateau.

Bioboxes

Maiko Bae Yamamoto + James Long (VANCOUVER)

Bioboxes

Se glisser dans un espace confiné. Tirer le rideau derrière soi. S’asseoir. Peu à peu, se laisser envoûter par un nano-récit, livré par un acteur dont la tête émerge d’une boîte, devant soi, si proche que vos genoux s’effleurent presque.

BODY-SCAN

B.L.eux (MONTRÉAL)

BODY-SCAN

Déployer ses antennes. Ressentir le mouvement et mettre en œuvre l’intelligence corporelle pour approcher l’acte chorégraphique. C’est le défi lancé par le Québécois Benoît Lachambre et la Vancouveroise Su-Feh Lee qui s’aventurent, avec Body-Scan, dans les zones les plus secrètes du corps humain.

Douleur exquise

Brigitte Haentjens (MONTRÉAL)

Douleur exquise

Une femme dresse 35 fois le récit d’une rupture. Redit la douleur de la séparation jusqu’à ce que les mots soient inutiles et les récits de plus en plus brefs.

Éonnagata

Robert Lepage (LONDRES)
Sylvie Guillem (LONDRES)

Éonnagata

Une création impure et puissante, qui sacre la rencontre de trois artistes majeurs et magiques : Sylvie Guillem, étoile rebelle du ballet classique convertie à la danse contemporaine, Robert Lepage, infatigable défricheur de scènes, et Russell Maliphant, la star des chorégraphes britanniques, aux élans énergiques et martiaux.

GESTES IMPIES

Francis Monty (MONTRÉAL)

GESTES IMPIES

Quelque chose s’est perdu. Alors que désormais le ciel est vide et que se sont effrités les anciens rites, les hommes peinent à habiter le monde. Ne sachant plus célébrer les passages — comment devenir adulte ? comment aimer, expier, mourir ? —, ils cherchent à dépasser l’inanité de leur condition.

GRAVEL WORKS

GravelArtGroup (GAG) (MONTRÉAL)

GRAVEL WORKS

Gravel Works, musique live et chorégraphie, est un présentoir d’humeurs, d’humour, d’états de corps, de chansons pop, de personnalités et d’impertinences sympathiques.

H3

Grupo de Rua (Rio de Janeiro)

H3

Ils sont Brésiliens. La rue est depuis longtemps leur champ de bataille. Aguerris au hip-hop, ils dansent comme ils respirent, comme pour avaler d’un coup l’air raréfié de la ville.

KÖRPER

SASHA WALTZ & GUESTS (BERLIN)

KÖRPER

Sasha Waltz est une figure capitale de la danse allemande héritière de Pina Bausch. Sa marque : investir les lieux de l’Histoire, disséquer les événements, dévoiler rageusement ou aux confins du burlesque les travers du réel. Körper, chorégraphie majeure pour treize danseurs, pièce charnière dans son œuvre, se tient à la lisière de l’abstraction : point de récit, de personnages, mais une chair d’empoigne, métaphore vivante des turbulences du monde.

L’OPÉRA PAYSAN

Béla Pintér (BUDAPEST)

L’OPÉRA PAYSAN

Un opéra sur la paille. Une farce doublée d’une fable. Dans ce théâtre musical allègrement corrosif, une bande d’acteurs, chanteurs et danseurs « lâchés lousses » propose une noce chez les paysans qui emprunte à la fois à Brecht et à Emir Kusturica, au cabaret, au théâtre des tréteaux et à la fête populaire.

L’ORGIE DE LA TOLÉRANCE

Troubleyn | Jan Fabre (Anvers)

L’ORGIE DE LA TOLÉRANCE

Jan Fabre, le sulfureux, le pourfendeur de toutes les censures, qui sonde sans vertige les humeurs du corps et du monde, sort à nouveau son grand couteau.

LE GRAND CONTINENTAL

Sylvain émard (MONTRÉAL)

LE GRAND CONTINENTAL

On la dit festive, rassembleuse et enivrante. Elle flirte avec le tango, la valse, le cha-cha-cha, le merengue, le rock ou le disco, et elle enthousiasme des milliers de Québécois depuis près d’un demi-siècle.

LE SHOW POCHE

Marianne et Simon (MONTRÉAL)

LE SHOW POCHE

Un gourou, des pendus, des éléphants, des quais, une caravane… Le lien entre ces éléments hétéroclites ? Ils colorent tous Le show poche, la nouvelle courtepointe chorégraphique de Catherine Tardif.

MICROCLIMATS

MICROCLIMATS

Expérience de hauts contrastes où l’inattendu et l’éphémère peuvent surgir au moindre détour, Microclimats est un parcours déambulatoire jalonné par une douzaine de projets artistiques fulgurants, fragments insolites et autres courtes formes à saisir sur le vif.

NEVA & DICIEMBRE

Guillermo Calderón (Santiago)

NEVA & DICIEMBRE

Une révélation. L’apparition sur l’échiquier théâtral mondial d’une compagnie chilienne formée de trois acteurs éblouissants de vérité et d’un auteur-metteur en scène, Guillermo Calderón, qui croit en un art réconciliant l’intime et le politique. Le Teatro en el Blanco, ce « théâtre qui atteint sa cible », sabre dans le futile et l’ostentatoire avec deux pièces de chambre qui dissipent l’illusion théâtrale et font entendre l’écho des violences qui cognent à la porte.

QUESTO BUIO FEROCE

ERT- Compagnia Pippo Delbono (ITALIE)

QUESTO BUIO FEROCE

C’est dans une petite librairie d’un pays sans livre que Pippo Delbono a découvert l’autobiographie de Harold Brodkey, le grand romancier américain mort du sida.

RAMBO SOLO

Pavol Liska + Kelly Copper (NEW YORK)

RAMBO SOLO

Seul en scène, un homme entreprend de raconter le récit époustouflant et tarabiscoté de First Blood, entremêlant les détails du roman à ceux de son adaptation cinématographique et en y greffant son propre imaginaire. Avec le corps et la voix, il réécrit fiévreusement cette histoire, « aussi universelle que Hamlet » parce qu’elle est imprégnée des figures de la solitude et de la rédemption.

ROUGE & NOT WATERPROOF

Julie Andrée T. (MONTRÉAL)

ROUGE & NOT WATERPROOF

Chez Julie Andrée T., quand la performance-installation rencontre le théâtre, l’amalgame désarçonne et captive. L’artiste, dont la démarche iconoclaste est appréciée ici comme à l’étranger, éclabousse la scène avec deux créations hybrides où paroles, séries d’actions et agrégats d’images insolites distillent progressivement leur poésie.

SINGULAR SENSATION

Yasmeen Godder (JAFFA)

SINGULAR SENSATION

Retrouver la sensation, l’émotion brute qui nous fait sentir vivants, telle est la singulière mission confiée par Yasmeen Godder à ses cinq formidables interprètes, pour enfin « échapper au déluge d’informations et aux diktats de séduction de nos sociétés ».

STUDIES IN MOTION

Kevin Kerr (VANCOUVER)

STUDIES IN MOTION

Cristalliser le temps, découper le mouvement, le diviser en minuscules parcelles photographiques afin d’échapper à son propre chaos intérieur. Telle est l’entreprise obsessionnelle du photographe Eadweard Muybridge. Or, quelques spectres du passé (un meurtre glacial, un abandon) entreront par effraction dans l’univers bien rangé de celui qu’on désigne comme le « père du cinéma ». Bientôt, les sordides et tourbillonnantes images de naguère viendront se superposer à celles d’aujourd’hui…

THE SOUND OF SILENCE

Alvis Hermanis (Riga)

THE SOUND OF SILENCE

En 1968, en République socialiste soviétique de Lettonie, on rêve de paix et de liberté, mais c’est en contrebande que l’on capte la musique venue d’ailleurs.

TRANSPORTS EXCEPTIONNELS

Beau Geste (VAL-DE-REUIL)

TRANSPORTS EXCEPTIONNELS

Elle est immense, imposante, glaciale et menaçante. Face à elle, il apparaît minuscule, fragile et vulnérable. Cela ne l’effraye pas. Sur la voix mirifique de Maria Callas, il entame avec assurance un pas de deux qui finira par la séduire et révéler sa sensibilité cachée. Par la rendre curieuse, protectrice, tendre. Presque humaine.

UNE FÊTE POUR BORIS

Denis Marleau (MONTRÉAL)

UNE FÊTE POUR BORIS

La très charitable Bonne Dame est un monstre d’égoïsme qui joue avec son entourage, en particulier Joanna, sa dame de compagnie, comme une fillette avec ses poupées.