You need Flash player 8+ and JavaScript enabled to view this video.
© Maude Chauvin

Autour du Lactume

Réjean Ducharme + Martin Faucher

Martin Faucher et Markita Boies, avec une gravité enfantine, un rien moqueuse, mais sincère à mort, offrent une déclaration d’amour intimiste et lumineuse à Réjean Ducharme.

Détails

Toute sa vie, Réjean Ducharme a été présent tout en demeurant caché. Le destin a fait en sorte qu’au moment où il est disparu, un nouveau livre est apparu, surgi du passé : Le Lactume, 198 dessins accompagnés de très ducharmiennes légendes, envoyés à un éditeur en 1966, oubliés, redonnés à l’auteur en 2001, puis édités en 2017. Intact : le Ducharme libre et fou de ses 23 ans, dessinant et commentant ses révoltes, constats et rêveries au cœur d’un Québec en pleine révolution.

Il y a une longue table de travail, cinq piles de dessins, de la musique et, surtout, la comédienne Markita Boies, que Ducharme aimait tant. Avec cette gravité enfantine, un rien moqueuse et sincère à mort, nécessaire pour entrer chez Ducharme, Martin Faucher orchestre un moment ludique et poétique, lumineux et intimiste, empreint d’un immense amour pour la vie, la mort, l’art, la beauté et l’écrivain disparu.

Crédits

Un spectacle original des éditions du passage
Production déléguée Jamais Lu
Dessins et légendes Réjean Ducharme
Conception, collage et mise en scène Martin Faucher
Textes Réjean Ducharme + Pierre Corneille + Lautréamont + Émile Nelligan + Arthur Rimbaud
Interprétation Markita Boies
Lumières, assistance à la mise en scène et régieSamuel Patenaude
Vidéo Sandrick Mathurin

Rédaction Paul Lefebvre
Traduction Neil Kroetsch

Présentation en collaboration avec La Chapelle Scènes Contemporaines + Festival international de la littérature

Création au Festival international de la littérature, le 23 septembre 2017

 

© Maude Chauvin

Réjean Ducharme + Martin Faucher (Montréal)

Plus de 50 ans après la parution de L’avalée des avalés (1966), qu’ont suivi des romans comme Le nez qui voque, L’océantume, La fille de Christophe Colomb et L’hiver de force, l’œuvre de Réjean Ducharme n’a jamais cessé d’être lue et relue.

En savoir plus