© Christian Lapointe

Outrage au public

PETER HANDKE + CHRISTIAN LAPOINTE

Christian Lapointe réinvente l’art de mettre — littéralement ! — le public face à lui-même pour renverser le théâtre comme on retourne un gant.

Détails

Christian Lapointe s’attaque au texte fondateur de la non-représentation, le ludique et déstabilisant Outrage au public de Peter Handke, dont il réinvente, près de 50 ans après sa création, la radicalité jubilatoire. Prenant au pied de la lettre le titre de l’œuvre et la phrase « ce soir on ne joue pas », il fait du public le seul intervenant vivant de la pièce, le plaçant face à lui-même, à la fois comme sujet et objet de ce singulier spectacle, où la représentation théâtrale est retournée comme un gant.

Dans cette recréation aussi rafraîchissante que jouissive, Christian Lapointe dirige l’affront à l’aide de saisissantes voix de synthèse. Soumis aux commandes d’automates déshumanisés, les spectateurs se verront chassés du théâtre — nous ne vous disons pas comment ! — par les célèbres cascades d’insultes qui terminent la pièce de Handke. Objet de cinéma direct, d’art audio ou de théâtre numérique ? Allez savoir !

Crédits

UN SPECTACLE DE RECTO-VERSO
TEXTE PETER HANDKE
CONCEPT ET RÉALISATIONCHRISTIAN LAPOINTE
DIRECTION TECHNIQUE ET PROGRAMMATION VIDÉO PIERRE-OLIVIER FRÉCHET-MARTIN
PHOTO CHRISTIAN LAPOINTE

CODIFFUSION LA CHAPELLE

RÉDACTION PAUL LEFEBVRE

CRÉATION AU STUDIO D’ESSAI, MOIS MULTI, QUÉBEC, LE 31 JANVIER 2013

 

PETER HANDKE + CHRISTIAN LAPOINTE (QUÉBEC)
RECTO-VERSO

Entre faire et représenter
Depuis la fondation du Théâtre Péril, à Québec, en 2000, l’auteur et metteur en scène Christian Lapointe trace un parcours singulier, créant des objets théâtraux d’une exigeante densité, où la poésie, la mort et le réel se conjuguent pour interroger les manques existentiels du mode de vie contemporain.

En savoir plus