You need Flash player 8+ and JavaScript enabled to view this video.
© Zyad Ceblany
DanseMusique

May He Rise and Smell the Fragrance

Ali Chahrour

Le chorégraphe libanais Ali Chahrour accomplit une cérémonie primitive dont l’intensité lumineuse sidère. Entre profane et sacré, la puissance salvatrice du rituel funéraire éclate.

Présentation complète
Crédits
Information générale
© Thibault Montamat + Didier Olivre

Ali Chahrour (Beyrouth)

Ali Chahrour a étudié le théâtre à l’université parce qu’il n’existait pas de programme spécifique ni d’écoles consacrées à la danse au Liban.

Biographie complète
Entretien

Échos des médias

« May He Rise and Smell the Fragrance réussit presque instantanément à nous plonger dans cet état de presque transe propre aux rituels de tradition chiite. [La] présence charismatique [d’Ali Chahrour], tout en finesse et en simplicité, irradie la scène et nous perce droit au cœur. »

Youssef Ghali, I/O Gazette, 2018-07-17

« Un spectacle qui vous emporte dans un abyssal ailleurs. »

Jean-Pierre Thibaudat, Mediapart.fr, 2018-07-16

« Une lamentation galvanisante… Hala Omran, telle une Beyoncé des larmes, puise la force de son chant dans la souffrance et le deuil. »

Ève Beauvallet, Libération, 2018-07-16

« [Ali Chahrour] ose l’expérience spectaculaire de l’innommable à travers un rituel contemporain hypnotisant. »

Rosita Boisseau, Le Monde, 2018-07-15

Terrains de jeu

Partys au QG

Afrotonik

Samedi 25 mai, 22 h, Quartier général (QG).
Détails