You need Flash player 8+ and JavaScript enabled to view this video.
© Claudia Pajewski
Théâtre

La posibilidad que desaparece frente al paisaje – La possibilité qui disparaît face au paysage

El Conde de Torrefiel

La compagnie barcelonaise El Conde de Torrefiel sculpte d’étonnants paysages endormis pour raconter le chaos mondial ignoré. Une visite théâtrale comme une exposition d’art contemporain.

Présentation complète
Crédits
Information générale

 

El Conde de Torrefiel (Barcelone)

Il est Espagnol, elle est Suisse, et leur rencontre à Barcelone a donné lieu à des spectacles d’une grande précision plastique qui ont fait de leur compagnie, El Conde de Torrefiel, une figure majeure de la nouvelle scène espagnole.

Biographie complète
Entretien

Échos des médias

 

 

« On y voit des hommes nus, on écoute la voix de Tanya Beyeler et on jubile. (…) À chaque destination, l’effet de surprise est là. Durant la petite heure et vingt minutes que dure la performance, les éléments les plus improbables apparaissent comme par enchantement sur le plateau… »

Araso, Toutelaculture.com, 2016-11-08

 

 

 

« À travers un tour d’Europe, la compagnie El Conde de Torrefiel invite à stopper l’espace d’un instant le tourbillon de nos vies pour réfléchir sur le monde d’aujourd’hui, s’attarder sur l’envers du paysage. »

Julie Lossec, Théâtreactu.com, 2016-11-06

 

 

« Les artistes espagnols Pablo Gisbert et Tanya Beyeler montrent des scènes de vie quotidienne qui se déroulent dans des paysages bucoliques. Une apparente tranquillité qui efface toute trace de l’Histoire. »

Hélène Chevrier, Théâtral magazine, 2016-10