You need Flash player 8+ and JavaScript enabled to view this video.
© Simon Annand
Théâtre

Why?

Peter Brook + Marie-Hélène Estienne

À l’apogée de son immense carrière, le maître Peter Brook, avec sa complice Marie-Hélène Estienne, dépouille le théâtre de ses faux-semblants pour lui poser une question : Pourquoi ?

Présentation complète
Crédits
Information générale
© Marian Adreani

Peter Brook (Paris) Théâtre des Bouffes du Nord

Né à Londres en 1925, Peter Brook est de ceux qui ont réformé le théâtre contemporain autant par sa capacité à centrer le théâtre sur l’essentiel que par la profondeur qu’il révèle dans les textes et son exceptionnelle maîtrise de l’art de la narration.

Biographie complète
© Pascal Victor

Marie-Hélène Estienne (Paris) Théâtre des Bouffes du Nord

Née en France en 1944, Marie-Hélène Estienne couvre la culture pour Le Nouvel Observateur lorsque, en 1974, Peter Brook lui demande de travailler avec lui pour Timon d’Athènes.

Biographie complète
Entretien

Échos des médias

“It is hard to think of another theater director whose body of work has been so singular in its multiplicity. […] Mr. Brook (…) found himself redefining what it meant to be a director.”

The New York Times, 18-09-2019

« Une magistrale leçon sur le jeu, l’acteur, la représentation […]. Ce spectacle humble, modeste, économe laissera sa trace dans l’histoire. »

Télérama.fr (France), 01-07-2019

« Sobre, intelligent et dépouillé […] Il y a de la sorcellerie dans leur jeu d’apparence si tranquille. »

Télérama (France), 07-07-2019

« Un acte poétique, politique d’une puissance et d’une simplicité à couper le souffle. […] Une leçon de théâtre, une leçon de vie. »

L’Humanité (France), 01-07-2019

« Le vieux sage britannique (…) interroge la pratique d’un art qu’il maîtrise comme peu de ses contemporains. […] Pourquoi venir au théâtre ? Il s’agissait, ce soir-là, d’en sortir intellectuellement grandi. »

Les Échos (France), 29-06-2019

« Peter Brook livre peut-être un ultime manifeste, questionne à la fois les limites du théâtre et celle de la révolution, et atteint une simplicité qui s’apparente à une prouesse incomparable. »

Libération (France), 28-06-2019

« L’un des grands maîtres de la scène du XXe siècle signe une pièce testamentaire et manifeste. »

Sceneweb.fr (France), 27-06-2019