You need Flash player 8+ and JavaScript enabled to view this video.
© Mathieu Chartrand
Performance

Adventures can be found anywhere, même dans la répétition

PME-ART

Livre aimé livre transformé

Autour d’une grande table, un groupe d’artistes s’applique à réécrire les journaux et carnets de l’écrivaine et militante états-unienne Susan Sontag. Iels se réapproprient ses mots, en déplient les possibilités, altérant la substance du texte en s’y projetant. Chaque fragment est lu, partagé, exhibé. Par ce labeur commun, incessant, les performeuses et les performeurs produisent une nouvelle œuvre, collective et plus près de nous.

Plongé dans le silence des écritures, le tracé des mots et l’écho des voix qui s’enchevêtrent, le public mêle sa propre expérience du monde, de l’art et du désir à celle de la jeune écrivaine Sontag, transformée et décuplée sous la plume des artistes rassemblé·e·s. Cette installation-performance présentée en continu pendant huit jours est une vibrante et malicieuse déclaration d’amour à la littérature. En s’emparant de son potentiel de réactivation perpétuelle, le groupe interdisciplinaire PME-ART célèbre le pouvoir créateur de la lecture.

Crédits
Information générale

Sur les artistes

© Mathieu Chartrand

PME-ART (Montréal)

Le groupe interdisciplinaire PME-ART se voue à la création d’objets artistiques hybrides dans lesquelles les êtres s’inscrivent toujours de manière authentique et singulière. L’exigence éthique qu’impose cette approche visant à inscrire la vie dans les œuvres et l’art dans l’expérience humaine enrichit la pratique du groupe depuis plus de 20 ans.

 

Biographie complète

Échos des médias

« Adventures Can Be Found Anywhere propose une mise en espace ludique et intelligente de la littérature. […] La littérature y est abordée comme un art visuel et mise en scène d’une manière inventive et empreinte de finesse, tournant résolument le dos aux codes du théâtre. »

Nayla Naoufal, Le Devoir, 2014-10-27

« La possibilité est offerte de choisir entre l’échange direct avec ceux qui sont attablés, l’écoute des différentes voix qui peuvent se faire entendre ou la lecture des écrits, tout cela au cours d’une déambulation entre les pièces blanches, elles-mêmes reliées par la console qui se colore au fur et à mesure et s’offre tel le fil d’un discours polyphonique. »

Sophie Lapalu, Revue Marges, 2015-06-22

« Rien n’est probablement moins certain que le fait que cette réécriture passe effectivement par l’écrit, c’est l’aventure qui nous le dira. »

Gabrielle Desgagné-Duclos, Artichaut Magazine, 2014-10-23

Entretien

« Nous ne souhaitons pas glorifier un·e artiste en particulier. Ce qui nous anime vraiment, c’est l’engagement artistique envers la littérature. »

Lire l’entretien