© Antoine Tempé, ©Sabrina Reeves, © Julie Artacho, © Stephan Petersen, © Ali Hajarat, © Hans Micheal Lenz
Terrain de jeu

Ateliers Danse à la carte – TransFormation

Nadia Beugré + Mélanie Demers +
Catherine Gaudet + Lara Kramer +
Qudus Onikeku + Naishi Wang

Stage intensif de danse contemporaine, TransFormation Danse est conçu pour les danseuses et danseurs professionnel·le·s, les chorégraphes, les enseignant·e·s, les artistes de cirque et les artistes émergent·e·s. Une variété de classes, d’ateliers et de laboratoires sont offerts à la carte afin que chaque participant·e bénéficie d’un programme adapté à son propre développement artistique. Six chorégraphes de l’édition 2022 du Festival proposent une incursion au cœur de leur démarche.

En écho à L’homme rare + Confession publique + Les jolies choses + Them Voices + Re:Incarnation + Face to Face

Information générale

Avec

© Antoine Tempé

Nadia Beugré (L'homme rare) Artiste invitée

Nadia Beugré, née à Abidjan, a d’abord longtemps dansé au sein de la compagnie ivoirienne Tché-Tché (accueillie au FIND à Montréal en 1999) avec Béatrice Kombé, qui a beaucoup compté dans l’histoire de sa construction de femme. 

Biographie complète
© Sabrina Reeves

Mélanie Demers (Confession publique) Artiste invitée

Artiste multidisciplinaire, Mélanie Demers a chorégraphié plus de 30 œuvres présentées en Europe, en Amérique, en Afrique et en Asie. Créatrice de mouvements, mais surtout tisseuse de relations, elle fonde en 2007 la compagnie MAYDAY. 

Biographie complète
© Julie Artacho

Catherine Gaudet (Les jolies choses) Artiste invitée

Dans l’univers de Catherine Gaudet, les masques sociaux tombent au rythme de l’exultation des corps. Après avoir sondé les réalités troubles et les souterrains irrévérencieux de notre humanité avec Au sein des plus raides vertus (FTA, 2014) ou encore Tout ce qui va revient (2018), Gaudet revient au FTA avec une toute nouvelle création, Les jolies choses. Cette fois, la chorégraphe s’écarte de la théâtralité bien présente dans ses premières créations, mais sa force subversive n’est jamais bien loin.

 

Biographie complète
© Stefan Petersen

Lara Kramer (Them Voices) Artiste invitée

Lara Kramer est une chorégraphe et artiste multidisciplinaire d’origine métissée ojie-crie et coloniale. Son œuvre, fondée sur les relations et savoirs intergénérationnels et sur les impacts des pensionnats autochtones, a été présentée au Canada, en Martinique, en Nouvelle-Zélande, au Royaume-Uni et en Australie.

Biographie complète
© Alli Hajarat

Qudus Onikeku (Re:Incarnation) Artiste invité

Représentant de la nouvelle génération de créateurs et créatrices qui circulent et travaillent à l’international, le chorégraphe Qudus Onikeku, né à Lagos au Nigeria, a été formé à l’École nationale supérieure des arts du cirque en France en 2009. Il se spécialise d’abord dans le mouvement au carrefour de la danse et de l’acrobatie. Inspiré par la philosophie traditionnelle yoruba, son travail est aussi marqué par les influences du hip-hop, de la capoeira et de la danse contemporaine. 

Biographie complète
© Hans Michael Lenz

Naishi Wang (Face to Face) Artiste invité

Naishi Wang vit et travaille à Toronto depuis son entrée à l’école du Toronto Dance Theatre en 2004. C’est entre autres grâce à sa collaboration aux projets du chorégraphe québécois Paul-André Fortier, 15 X LA NUIT et Trois (Agora de la danse, 2017), qu’il se fait remarquer par le Festival TransAmériques. 

Biographie complète