You need Flash player 8+ and JavaScript enabled to view this video.
© Leontien Allemeersch
Théâtre

The History of Korean Western Theatre

Jaha Koo

Répondre du présent

Qu’est-ce que le théâtre coréen ? De cette simple question jaillissent toutes les autres, insolubles et essentielles. En 2008, l’art théâtral de la Corée du Sud, dont on célèbre le 100e anniversaire, semble à Jaha Koo une pratique rendue stérile par une occidentalisation forcée. Pourtant, danses, cérémonies et rituels peuplés de figures mythiques agitaient jadis ce peuple péninsulaire. Héritier d’une mémoire amputée, Jaha Koo sonde les ombres de l’enfance et les angles morts de l’Histoire pour ériger, sur les ruines du passé, un théâtre qui répond du présent.

The History of Korean Western Theatre fait suite à l’irrésistible Cuckoo, dont la singularité désarmante avait ravi le public montréalais en 2019. S’appliquant toujours avec une rigueur fantaisiste à détourner la forme de la conférence documentaire, cet artiste inclassable déploie pour de bon ses ailes en habitant la scène avec ses créations sonores et visuelles délicates et enchantées.

Crédits
Information générale

Sur l'artiste

© Radovan Dranga

Jaha Koo (Séoul + Gand) CAMPO

Diplômé en études théâtrales de l’Université nationale des arts de Corée et débarqué à Amsterdam en 2012 pour y poursuivre sa formation à DasArts, Jaha Koo vit entre les Pays-Bas et la Belgique depuis une dizaine d’années.

Biographie complète

Échos des médias

« Véritable chef-d’œuvre, The Hamartia Trilogy est une création d’une inventivité et d’une splendeur incomparables, rigoureuses et agissantes. »

 

Sylvia Botella, Toutelaculture.fr (France), 2021-07-09

« Magie modernisée, rigueur absurde, science émouvante – tels sont les antagonismes sur lesquels repose The History of Korean Western Theatre. C’est précisément ce langage théâtral paradoxal qui fait de Jaha Koo un artiste accompli et unique. »

Evelyne Coussens, E-tcetera.be (Belgique), 2020-10-14

« En réhabilitant la mémoire du théâtre de son pays, en renouant avec ces éléments-là, il œuvre à un théâtre coréen contemporain qui n’a plus honte de son passé. »

Marie-José Sirach, L’Humanité (France), 2020-09-28

« Toujours avec pudeur, de tous les langages, –  textuels sonores et visuels – pour circonscrire un impossible : donner à sentir le poids du silence. »

Aïnhoa Jean-Calmettes, Mouvement.fr (France), 2020-09-25

« Jaha Koo écrit, compose, raconte, et au bout du compte, il ne fait ni du théâtre Coréen, ni du théâtre occidental, mais crée une signature. »

Amélie Blaustein Niddam, Toutelaculture.fr (France), 2020-09-25

Entretien

« Nous devons travailler à nous réapproprier notre héritage dans toute son authenticité et faire en sorte que nos ancêtres ne soient pas des sacrifiés de l’histoire. Je veux faire résonner la voix de ma grand-mère pour mon fils, lui qui aura à façonner le monde à venir. »

Lire l’entretien