Les cahiers
des Respirations

#9

par
Emmanuelle
Jetté

4 mars 2022

MANUAL, apprendre à lire autrement

Au cœur d’une bibliothèque publique où fourmillent lecteur·rice·s de tous genres, une performeuse s’approche en silence. Elle me tend une paire d’écouteurs et m’invite à m’asseoir à ses côtés. Ensemble, nous feuilletons un livre imagé, un manuel artisanal qui nous guide visuellement dans une série d’actions très simples : lire à voix haute, échanger des notes manuscrites, tourner la page…

Dans mes oreilles, un univers sonore se déploie, modulant étrangement l’espace qui m’entoure. Tout près, d’autres binômes s’adonnent à la même activité que nous, comme en écho. Soudain, la performeuse s’efface et mon regard croise celui des autres témoins de l’expérience : nous sommes unis dans cet instant de partage.

Après avoir déambulé dans les rues de Toronto, Calgary et Birmingham avec Listening Choir, où spectateur·rice·s-marcheur·se·s se laissaient guider au rythme des sons des haut-parleurs qu’iels transportaient, Christopher Willes et Adam Kinner investissent cette fois les bibliothèques de Montréal pour y poursuivre leur réflexion sur l’espace public. Développée en collaboration avec la dramaturge et performeuse Hanna Sybille Müller, l’œuvre performative MANUAL ne cherche pas à déranger ou à transformer physiquement la bibliothèque. Au contraire, le duo d’artistes multidisciplinaires souhaite ici vivifier la fonction première de ce lieu si familier et en bouleverser notre expérience en insistant sur le caractère sensoriel de la lecture.

Manual © Christopher Willes + Adam Kinner

Peut-on entendre un livre ? Quelles images naissent d’un silence ? Comment l’espace matériel se transforme-t-il au rythme des mots ? MANUAL met à l’épreuve la capacité d’écoute, l’attention et la physicalité que nécessite l’acte même de la lecture. Enregistrée en mode binaural afin d’en percevoir toutes les subtilités tridimensionnelles, la trame sonore de l’œuvre déstabilise les sens en invoquant certains sons synthétisés qui semblent pourtant bien réels. Le dit manuel, quant à lui, est bricolé de lectures variées et d’images analogues dans un flot continu rappelant celui des réseaux sociaux. D’une page à l’autre, un détail, un mot, une couleur attirent l’œil, dans une contigüité iconographique.

Au-delà de l’expérience individuelle, c’est la rencontre intime de la lecture entre performeur·se et spectateur·trice qui forme le cœur de MANUAL. Le livre devient vecteur d’interaction et insuffle une certaine forme de présence, essentielle à l’écoute de l’autre. Willes et Kinner nous offrent finalement un manuel pour ralentir et réapprendre à passer du temps ensemble, après deux ans de distanciation sociale.

Le projet en est encore à l’étape de conceptualisation, mais il a bénéficié d’une première phase de travail in-situ à la BAnQ – Grande Bibliothèque en août 2021. Les prochains mois seront consacrés à l’expérimentation sonore et à la fabrication du manuel. D’un titre à l’autre, le choix des ouvrages convoqués est motivé notamment par les similitudes entre images, créant une chaîne d’associations parfois incongrues. Comme dans une bibliothèque, où parfois un livre émerge sans prévenir…et nous transforme profondément.

 

Producteur et artiste associé chez Public Recordings (Toronto), Christopher Willes est un musicien et dramaturge basé à la fois à Tkaronto/Toronto et Tio’tia:ke/Montréal. Son art multidisciplinaire s’oriente sur la science des perceptions et la pratique de l’écoute à travers des projets collaboratifs de longue haleine.

D’origine américaine, Adam Kinner multiplie les collaborations dans les milieux de la danse et de la musique à Tio’tia:ke/Montréal. À la croisée de la performance, de la conception sonore et des arts visuels, sa recherche artistique prend une variété de formes, du concert à l’œuvre in-situ.

 

CAHIER précédentTOUS LES CAHIERS