© Jérémie Battaglia
En salleWebdiffusion

Je suis une maudite sauvagesse

An Antane Kapesh + Charles Bender

De la vie nomade à l’existence déracinée sur les réserves près de Sept-Îles, l’expérience de l’écrivaine innue An Antane Kapesh résume avec cran et lucidité la tragédie des Premiers Peuples.

Présentation complète
Crédits
Information générale

An Antane Kapesh (Maliotenam)

« C’est la raison pour laquelle aujourd’hui je dis : avant qu’un seul Blanc ne vienne ici dans notre territoire, nous étions déjà civilisés. Depuis que le Blanc est notre voisin, presque chaque jour nous l’entendons dire : ‘Les Indiens ne sont pas civilisés.’ Depuis qu’il est notre voisin dans notre territoire, nous les Indiens, nous constatons souvent que le Blanc est moins civilisé que nous. »

Extrait de Je suis une maudite sauvagesse

Charles Bender (Montréal)