You need Flash player 8+ and JavaScript enabled to view this video.
© Hubert Amiel

La reprise. Histoire(s) du théâtre (I) [Annulé]

Milo Rau

À travers un fait divers sordide, Milo Rau, l’un des metteurs en scène les plus percutants du théâtre contemporain, interroge l’essence même du théâtre et sa capacité à représenter l’insoutenable.

Détails

Par ses reconstitutions impitoyables du réel, Milo Rau s’affirme comme l’un des metteurs en scène les plus percutants du théâtre contemporain. Ses pièces politiques et sociales, dont cette œuvre majeure qu’est La reprise, entremêlent avec finesse enquêtes, témoignages et fiction tout en interrogeant l’essence même du théâtre et sa capacité à représenter l’insoutenable.

Comme matériau théâtral, un fait divers : à Liège, où la pluie rouille les immenses aciéries qui ne fabriquent plus que des chômeurs, quatre désœuvrés battent à mort un jeune homosexuel. Comment témoigner d’une telle horreur sur scène ? Et la répéter chaque soir ? Pour traquer leurs moindres expressions, une caméra ne cesse de recadrer le travail des six interprètes, dont deux non-professionnels. Inexorablement, les comédiens s’approchent de ce crime absurde jusqu’à le recréer en scènes banalement insupportables. Une magistrale démonstration de la force du théâtre.

Crédits

Un spectacle de International Institute of Political Murder
Concept, texte et mise en scène Milo Rau
Interprétation et collaboration au texte Suzy Cocco + Kristien de Proost + Sébastien Foucault + Adil Laboudi + Fabian Leenders + Sabri Saad El Hamus
Recherche et dramaturgie Eva-Maria Bertschy
Collaboration dramaturgique Stefan Bläske + Carmen Hornbostel
Scénographie et costumes Anton Lukas
Vidéo Maxime Jennes + Dimitri Petrovic
Lumières Jurgen Kolb
Son et direction technique Jens Baudisch
Production Mascha Euchner-Martinez + Eva-Karen Tittmann
Caméra Maxime Jennes + Moritz von Dungern
Équipe technique en tournée Sylvain Faye (lumières) + François Pacco (sous-titres)
Assistance à la mise en scène Carmen Hornbostel
Assistance à la dramaturgie François Pacco
Assistance à la scénographie Patty Eggerickx
Chorégraphie des combats Cédric Cerbara
Professeur de chant Murielle Legrand
Arrangements musicaux Gil Mortio
Relations publiques Yven Augustin
Décor et costumes Ateliers du Théâtre National Wallonie-Bruxelles
Figurants Mustapha Aboulkhir + Stefan Bläske + Tom De Brabandere + Elise Deschambre + Thierry Duirat + Stéphane Gornikowski + Kevin Lerat + François Pacco + Daniel Roche de Oliveira + Laura Sterckx + Adrien Varsalona

Coproduction Kunstenfestivaldesarts (Bruxelles) + NTGent (Gand) + Théâtre Vidy-Lausanne + Nanterre-Amandiers – centre dramatique national + Tandem Scène nationale Arras Douai + Schaubühne am Lehniner Platz (Berlin) + Théâtre de Liège + Münchner Kammerspiele + Künstlerhaus Mousonturm (Francfort) + Theater Chur + Gessnerallee Zürich + Romaeuropa Festival

Avec le soutien de Hauptstadtkulturfonds (Berlin) + Pro Helvetia + Ernst Göhner Stiftung + Kulturförderung Kanton St. Gallen + ESACT Liège

Présentation en collaboration avec Place des Arts + Festival du nouveau cinéma

Rédaction Paul Lefebvr
Traduction Neil Kroetsch

Création au kunstenfestivaldesarts, Bruxelles, le 4 mai 2018

 

© Hannes Schmid

Milo Rau (Gand + Berlin)
International Institute of Political Murder

Né en 1977 à Berne, en Suisse, le metteur en scène, essayiste, journaliste et réalisateur Milo Rau renouvelle depuis une quinzaine d’années le théâtre documentaire, qu’il conçoit comme un « sport de combat ».

Biographie complète
Entretien