You need Flash player 8+ and JavaScript enabled to view this video.

Requiem pour L. [Annulé]

Fabrizio Cassol, Alain Platel

Une messe avec 14 musiciens et chanteurs, où recueillement et apothéose s’enlacent divinement. Requiem pour L. invite la mort dans une fête métissée où le jazz et les rythmes africains rencontrent Mozart.

Détails

Et si la fin de la vie appelait une fête ? Ravivant la puissance du mythique Requiem inachevé de Mozart, le duo de choc formé du compositeur Fabrizio Cassol et du chorégraphe Alain Platel nous force à regarder la mort en face. Quatorze musiciens et chanteurs des quatre coins du monde nous convient à une messe où recueillement et apothéose s’enlacent divinement.

Exutoire et déferlante d’émotions, l’œuvre cristallise les ultimes instants de vie d’une femme et les sublime en une ode sacrée dédiée à tous les vivants de la terre. Opéra, jazz et rythmes africains accompagnent le dernier souffle de L. dans un mémorial où résonnent les pas d’un gumboot enflammé. Par ces quelques rituels étrangers au deuil occidental et grâce à la vivacité des corps et des voix, Requiem pour L. bouleverse et revitalise notre conception de la mort. Un adieu sous forme d’appel à la vie.

Crédits

Un spectacle de les ballets C de la B + Festival de Marseille + Berliner Festspiele
Musique Fabrizio Cassol d’après le Requiem de Mozart
Mise en scène et scénographie Alain Platel
Chef d’orchestre Rodriguez Vangama
Cocréation et interprétation Rodriguez Vangama (guitare et basse électrique) + Boule Mpanya + Fredy Massamba + Russell Tshiebua (chant) + Nobulumko Mngxekeza + Owen Metsileng + Maribeth Diggle (chant lyrique) + Charles Kieny (accordéon) + Kojack Kossakamvwe (guitare électrique) + Niels Van Heertum (euphonium) + Bouton Kalanda + Erick Ngoya + Silva Makengo (likembe) + Michel Seba (percussions)
Vidéo Alain Platel (idéation) + Natan Rosseel (caméra) + Simon Van Rompay (montage)
Cocréation Joao Barradas (accordéon) + Stephen Diaz + Rodrigo Ferreira (chant lyrique)
Lumières Carlo Bourguignon
Son Guillaume Desmet + Carlo Thompson
Costumes Dorine Demuynck
Assistance à la musique Maribeth Diggle
Assistance à la chorégraphie Quan Bui Ngoc
Construction du décor Wim Van de Cappelle en collaboration avec Atelier de décors NTGent
Assistance à la mise en scène et direction de tournée Steve De Schepper
Photographie Chris Van der Burght
Régie plateau et direction technique Jan Mergaert
Direction de production Valerie Desmet + Katrien Van Gysegem
Stage mise en scène Lisaboa Houbrechts
Stage technique Ijf Boullet
Distribution Frans Brood Productions

Coproduction Opéra de Lille + Théâtre National de Chaillot (Paris) + Les Théâtres de la Ville de Luxembourg + Onassis Cultural Centre Athens + TorinoDanza (Turin) + Aperto Festival/Fondazione I Teatri (Reggio Emilia) + Kampnagel Hamburg + Ludwigsburger Schlossfestspiele + Festspielhaus Sankt Pölten + L’Arsenal (Metz) + Scène Nationale du Sud-Aquitain (Bayonne) + Ville de Marseille – Opéra
Avec soutien de Ville de Gand + Province de la Flandre-Orientale + Autorités flamandes + North Sea Port + Tax Shelter belge

Remerciements Isnelle da Silveira + Filip De Boeck + Barbara Raes + Griet Callewaert + Atelier NTGent+ Madame S.P. + Mademoiselle A.C. + Fondation Camargo + Sylvain Cambreling + Connexion vzw

Avec nos sincères remerciements à L. et sa famille pour leur ouverture exceptionnelle, leur grande confiance et leur soutien unique à ce projet spécial.
En dialogue avec Dr Marc Cosyns

Présentation La Presse en collaboration avec Place des Arts + Carrefour international de théâtre (Québec) + Centre national des Arts (Ottawa) + Luminato Festival (Toronto)

Rédaction Elsa Pépin
Traduction Neil Kroetsch

Création au Berliner Festspiele, le 18 janvier 2018

 

© Chris Van der Burght

Fabrizio Cassol (Gand)

Saxophoniste du groupe Aka Moon, Fabrizio Cassol multiplie les échanges avec des musiciens des quatre coins du monde et injecte des traditions orales et écrites dans des œuvres existantes.

Biographie complète
© Chris Van der Burght

Alain Platel (Gand)

Le chorégraphe et metteur en scène flamand Alain Platel repousse les limites des arts de la scène depuis la fondation des ballets C de la B en 1984.

Biographie complète