En septembre 2020, le Festival lançait les Respirations du FTA afin de répondre à une nécessité évidente dans le milieu des arts vivants, particulièrement touché par les conséquences de la pandémie. En accordant un soutien financier sans impératif de production ni de diffusion à 42 créateurs et créatrices, le FTA a souhaité s’engager encore plus profondément aux côtés des communautés de la danse et du théâtre.

Les Respirations misent sur les processus de création. Elles offrent un espace pour la recherche et le développement des pratiques ; un temps à soi que la dramaturge adjointe du FTA, Emmanuelle Jetté, a documenté discrètement. Elle vous en partage ici quelques traces au fil d’une série de courts textes, témoignage bienveillant sur ces projets encore méconnus du public.